Un restaurant est avant tout un lieu d’accueil, c’est pourquoi il se doit d’office d’être un endroit propre. Mais ce n’est pas tout car dans la restauration, il existe des normes d’hygiènes rigoureuses et  particulières. Tout restaurateur qui se respecte doit  respecter ces normes non seulement pour le confort de sa clientèle, mais également pour se conformer aux dispositions légales qui régissent son activité.

hygiene restaurant

 

 

L’indispensable à savoir sur les normes d’hygiène dans la restauration

 

Du point de vu légal, les normes d’hygiènes dans la restauration sont catégorisées selon qu’elles fassent référence aux locaux, aux équipements etc.

– Les normes relatives aux locaux :

  • Les locaux doivent comporter un certains nombres de pièces et d’éléments dédiés à la propreté tels que des sanitaires aux normes, des lave-mains en nombre suffisant, des dispositifs fermés pour stocker les déchets…
  • Toutes surfaces où sont manipulées des denrées doivent être faciles à nettoyer et à désinfecter d’où le dégraissage des réseaux d’extraction de buées grasses à faire systématiquement pour éviter que la poussière s’agglutine avec la vapeur d’eau ainsi que la graisse.

 

– Les normes relatives aux équipements :

  • Le restaurant doit être équipé d’une chambre froide ou d’un autre moyen de conservation équipé d’un thermomètre
  • Pas de bois nus en cuisine et dans toutes les salles de préparation

– Les normes relatives au personnel :

  • Le personnel doit porter une coiffe appropriée, se servir de protections appropriées pour servir et les changer à chaque fois que nécessaire, porter une tenue de travail propre, se laver régulièrement les mains et éviter le port de bijoux qui sont de véritables nids à microbes.
  • En cas de blessure infectieuse, le personnel ne doit pas ne pas travailler aux postes de préparations et de vente de sandwiches ou de snacks par exemple.

 

– Les normes relatives au fonctionnement :

 

  • Ne pas poser les marchandises à même le sol et veiller à la propreté permanente des surfaces de travail
  • Ranger les matériels et produits de nettoyage en dehors de la cuisine
  • Conserver les produits et préparations frais à température réfrigérée
  • Ne pas congeler des produits non vendus ou à DLC dépassée
  • Ne pas vendre des produits à DLC dépassée

 

 

 

Les risques encourus en cas de non-respect des normes d’hygiène

 

Un restaurant dans lequel l’essentiel en termes de normes d’hygiène n’est pas respecté, est un endroit dangereux en premier lieu pour ses clients, qui risquent principalement l’intoxication alimentaire. L’intoxication alimentaire est généralement due aux dépassements de dates limites de consommation, à des mauvaises conditions de stockage, à un manque d’hygiène ou de propreté dans la manipulation ou la préparation, à la présence d’un produit toxique ou indésirable, ou à une rupture dans la chaîne du froid.

Par ailleurs, tenir en activité un restaurant où les normes d’hygiène en vigueur ne sont pas respectées, expose le restaurateur à de sérieux problèmes. Lorsqu’ils subissent un contrôle d’hygiène, les restaurants sont catégorisés selon quatre niveaux, à l’issue du contrôle : « très satisfaisante », « satisfaisante », « à améliorer » ou « à corriger de manière urgente ». Ainsi ils doivent mettre en œuvre les mesures correctives nécessaires, pour ne pas avoir à payer d’amendes ou pire encore, pour ne pas avoir à fermer leur restaurant.

 

 

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This template supports the sidebar's widgets. Add one or use Full Width layout.