En cuisine, le sel est communément utilisé. Il est nécessaire d’en ajouter dans l’eau de cuisson des légumes pour éviter la fuite des sels minéraux dans l’eau, pour faire dégorger certains légumes comme les aubergines ou les concombres avant de les cuisiner. Il est indispensable en pâtisserie pourtant peu de gens l’utilisent. Délices et Gourmandises vous propose quelques utilités du sel dans les pâtisseries.

sel

Le sel : le condiment par excellence

Il est bien connu que le sel sale les aliments, mais seulement à partir d’un certain dosage. Dans les pâtisseries, une pincée de sel suffit pour changer le goût de votre dessert.

C’est un exhausteur de goût. Il va permettre d’avoir une pâtisserie goûteuse et savoureuse. Il relève le goût d’un gâteau bien sucré comme les caramels ou les brownies, souvent c’est même ce petit plus qui fait toute la différence. Un peu de sel dans la pâte donne plus de goût à celle-ci.

Et c’est la même chose dans les mousses, les crèmes… Il modifie la saveur des aliments : il atténue l’amertume, mais rehausse les arômes. Dans une recette préparée avec un peu de sel (il faut faire attention à la dose, il n’en faut pas beaucoup), le goût du beurre, de la vanille, du chocolat ou de tout autres éléments aromatiques semble plus présent. Pour les connaisseurs, ils ne s’y trompent pas, les meilleures pâtisseries sont celles au beurre demi-sel ou salé.

Il est particulièrement nécessaire dans les préparations style brioche, sans quoi celles-ci seraient fades.

Dans les blancs en neige, toujours mettre une pincée de sel au départ pour liquéfier les blancs, ensuite pour les faire mieux monter en neige.

Lors de son passage au four, le sel favorise la coloration du produit. Il contribue à donner de la texture aux crèmes ou pâtes et donne du corps.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This template supports the sidebar's widgets. Add one or use Full Width layout.